Candidat

Quelle différence entre contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation ?

Avant de parler différence, le point commun entre un contrat de professionnalisation et d’apprentissage c’est l’alliance de la  formation théorique dans un établissement d’enseignement et la formation pratique en entreprise.

Objectif, formation et rémunération : les premiers points de divergence

  1. L’objectif d’un contrat d’apprentissage : obtenir un diplôme ou un titre professionnel (CAP, Bac professionnel, DUT, licence professionnelle…) via une formation initiale. Dans ce premier cas, le jeune a le statut d’apprenti.
  2. L’objectif d’un contrat de professionnalisation : obtenir une qualification via une formation continue. Dans ce second cas, le jeune a un statut de salarié.

Concernant la formation, elle représente au minimum 25 % de la durée totale du contrat d’apprentissage et 150 heures minimum (entre 15 % et 25 %) de la durée totale du contrat de professionnalisation.

Enfin, un jeune qui suit un contrat d’apprentissage touchera entre 27 % et 100 % du SMIC (selon l’âge, le niveau d’étude ou le salaire minimum conventionnel). Quant à un jeune qui suit un contrat de professionnalisation, il touchera entre 55 % et 100 % du SMIC (selon l’âge et le niveau d’étude).

À quel âge peut-on bénéficier de ces deux contrats ?

Autre différence entre le contrat pro et le contrat d’apprentissage : l’âge ! Pour suivre un contrat d’apprentissage, vous devez avoir entre 16 et 29 ans révolus.

Il est cependant possible de porter l’âge à 35 ans dans les deux cas suivants :

  • vous signez un nouveau contrat qui vous permettra d’obtenir un diplôme supérieur à celui déjà obtenu
  • ou vous étiez dans l’obligation de rompre un ancien contrat pour cause d’inaptitude physique ou pour toute autre raison indépendante de votre volonté.

Dans les deux cas, veillez à ne pas laisser s’écouler plus d’un an entre les deux contrats.

Enfin, aucun âge limite n’est requis si vous vous trouvez dans l’une de ces situations :

  • Vous êtes reconnu(e) comme travailleur handicapé.
  • Vous envisagez de créer ou de reprendre une entreprise, mais l’obtention d’un diplôme est indispensable.
  • Vous pratiquez le sport à haut niveau.

Pour suivre un contrat de professionnalisation, vous devez avoir entre 16 et 25 ans révolus (ou 26 ans et plus pour les demandeurs d’emploi). Aucun âge limite n’est requis si vous touchez le RSA, l’ASS ou l’AAH.

Quelles sont les caractéristiques de ces deux types de contrats ?

Si vous êtes inscrit en contrat d’apprentissage, vous signerez un contrat à durée limitée (CDL) qui est réalisé sur la durée du cycle de formation, ou un contrat à durée indéterminée (CDI). Si vous êtes inscrit en contrat de professionnalisation, vous signez un contrat à durée déterminée (CDD) ou un CDI. Dans le cas du CDI, sa durée minimale sera comprise entre 6 et 12 mois. Cette durée pourra être allongée en fonction des situations.

Autres articles qui peuvent vous intéresser :