Marché et tendances

Zoom sur le marché de l’équipement de la cuisine

Si certains secteurs marquent une perte de vitesse d’un point de vue économique, le marché de l’équipement de la cuisine affiche une progression. En l’espace de 5 ans, on observe une hausse moyenne annuelle de 5 à 7 %. Quelles sont les différentes opportunités d’investissement et professionnelles lorsqu’on souhaite se lancer dans une carrière de cuisiniste ?

Devenir cuisiniste grâce à son parcours scolaire ou son expérience

Pour devenir cuisiniste, le métier est accessible dès l’orientation scolaire. Il est également possible d’envisager une reconversion au cours de sa carrière professionnelle. Côté diplôme, un CAP menuisier installateur, suivi d’un bac pro en étude et réalisation d’agencement, permettent d’aboutir à un BTS en développement et réalisation du bois. En l’absence de diplômes, le candidat peut justifier de trois années d’expérience afin de pouvoir exercer le métier de cuisiniste.
Ce dernier s’adapte à des projets d’aménagements standards ou spécifiques. La disponibilité est un atout incontournable, tandis que les déplacements sont fréquents, voire indissociables de la profession. Le métier de cuisiniste peut s’exercer pour le compte d’une entreprise ou en indépendant. En tant qu’artisan ou auto-entrepreneur, par exemple.

Le concepteur de cuisine : un métier créatif pour des espaces pratiques

L’équipement de la cuisine compte d’autres métiers porteurs et valorisants. On peut alors se tourner vers le métier de concepteur qui, comme sa dénomination l’indique, se charge de la réalisation des agencements avant l’entrée en production et la mise en œuvre. Le sens de l’esthétisme et un esprit créatif sont indispensables pour proposer des espaces fonctionnels et accueillants. Ceux-ci présentent une touche design modulable selon différents styles de décoration intérieure.

Ouvrir une franchise spécialisée dans l’équipement de cuisine

chiffre marché de la cuisine

Pour les profils indépendants, la vente de cuisines est une franchise qui marche. S’il est nécessaire de concilier des qualités de gestionnaire à des talents commerciaux, cette opportunité de création d’entreprise permet d’exercer en toute autonomie sur la base d’un concept déjà éprouvé. Il est ainsi plus facile de pérenniser son activité professionnelle et surtout de bénéficier du rayonnement de l’enseigne sélectionnée.
Ce dernier point a un impact notable sur l’aspect publicitaire, notamment lorsqu’on souhaite promouvoir son savoir-faire et la qualité de ses produits. Le secteur de la cuisine dégage un chiffre d’affaires annuel de plus de 2,7 milliards d’euros. Ce qui représente environ plus de 800 000 cuisines vendues chaque année pour équiper les ménages français. Sur près de 27 millions de foyers, on estime que 40 % nécessitent l’aménagement d’une nouvelle cuisine.

Source des statistiques : https://franchise.cuisines-aviva.com/chiffres-cles/le-marche-de-la-cuisine/