Candidat

Comment devenir coach dans son entreprise ?

Équipe faisant un signe de ralliement

Depuis quelques années, les métiers du coaching sont en plein développement. Le métier de coach sportif est bien connu du grand public, pourtant, il en existe de nombreux autres dans des domaines très variés. Si vous souhaitez évoluer au sein de votre entreprise, suivre une formation de coaching peut être pertinent. Dans cet article, retrouvez tous nos conseils pour devenir coach dans votre entreprise.

Coach en entreprise : quelles compétences ?

Les qualités principales d’un bon coach sont :

  • L’écoute ;
  • Le conseil ;
  • L’accompagnement.

Autant de savoir-être très précieux pour les managers d’aujourd’hui. En effet, à l’heure actuelle, le management n’est plus seulement centré sur les résultats, mais sur l’humain. Un coach efficace a donc des qualités interpersonnelles très poussées.

Savoir être ferme sans être autoritaire, faire des critiques sans pour autant juger vos collaborateurs sont des compétences qui améliorent l’ambiance de travail et donc la productivité des salariés. Un coach doit aussi avoir de solides compétences analytiques pour aider les collaborateurs à trouver des solutions adaptées.

Ces compétences ne sont pas seulement utiles aux futurs cadres. Elles sont aussi très appréciées chez les directeurs des ressources humaines ou les conseillers en insertion professionnelle, puisque leur métier est centré sur l’accompagnement de personnes.

Les formations pour devenir coach

Formateur devant un groupe d'apprenants

Devenir cadre ne s’improvise pas. Il est donc bienvenue de faire une formation en coaching ou en management pour vous préparer à ce poste. Il existe de nombreuses formations en ligne, mais attention, elles ne sont pas toutes reconnues par l’État. Des formations sérieuses sont dispensées par des grandes écoles ou par des universités françaises.

Ces formations de coach sont ouvertes aux personnes en reconversion professionnelle et aux salariés désireux d’évoluer dans leurs entreprises. Elles se déroulent généralement en un nombre d’heures limitées, mais sur plusieurs mois, afin que les professionnels puissent assister aux cours. Vous pouvez d’ailleurs demander à votre entreprise de financer votre formation.

À savoir : en tant que salarié, vous pouvez bénéficier du compte personnel de formation (CPF) pour développer de nouvelles compétences et même créer votre entreprise.

Zoom sur : le métier de Chief Happiness Officer

Le bien-être au travail est une préoccupation majeure des entreprises. Ainsi, le métier de Chief Happiness Officer (CHO) ou Responsable du bonheur, en français, a émergé. Ses compétences en médiation ainsi que ses connaissances en ressources humaines en font un atout certain pour les entreprises qui choisissent d’en recruter un.

Son rôle est de favoriser le bien-être au travail pour améliorer la productivité des salariés tout en réduisant l’absentéisme et les burn-out. Avant de mettre en place des activités ou des événements qui participent au bonheur au sein de l’entreprise, le Responsable du bonheur mène une analyse du cadre de travail.

Il n’existe pas encore réellement de formation spécifique pour ce nouveau métier. Cependant, faire une formation de coach certifié permet de gagner en crédibilité et de rassurer les employeurs. Vous pouvez aussi obtenir un diplôme en communication ou en ressources humaines pour devenir CHO.

Images : Pexels