Soignez votre e-image avant un recrutement, 85% des recruteurs vous Googlisent !

Une majorité écrasante de DRH et de responsables de cabinets de recrutement effectuent des recherches fouillées sur le web pour en savoir plus sur un candidat. Alors, veillez à soigner votre e-réputation, votre image sur les réseaux sociaux pour ne pas risquer de passer à côté d’un job. Nos conseils.

85% des recruteurs Googlisent les candidats en phase de recrutement

Vous avez envoyé votre CV et votre lettre de motivation et vous êtes enfin arrivé à passer ce cap. Résultat : vous avez obtenu un entretien avec le DRH de l’entreprise ou bien vous êtes passé devant un conseiller d’un cabinet de recrutement. L’entretien s’est bien voire très bien passé même, il ne vous reste plus qu’à attendre (patiemment) qu’on vous recontacte.

Mais pendant ce temps là, le recruteur continue son travail. Un travail de recherche d’informations qu’il réalise grâce à Internet. Et il n’est pas le seul à vrai dire car 85% des responsables de recrutement googlisent systématiquement les candidats. Comprenez : ils tapent votre nom et prénom dans Google. Rien de plus simple ensuite d’obtenir une foule d’informations sur vous et surtout d’accéder à vos pages Facebook, Twitter, Instagram & co. Et là, ça peu coincer. Tout dépend de vos publications, de vos photos, de vos commentaires… Une soirée trop arrosée, on vous a pris en photo dans une situation pas du tout à votre avantage, et patatras, votre image de candidat sérieux en prend un coup.

Sachez aussi que truquer votre CV ne sert à rien car ces recruteurs qui vous googlisent le font justement pour vérifier la véracité de votre parcours et de vos compétences pour 75% d’entre eux. Et dans 50% des cas, ils cherchent à en savoir un peu plus sur votre personnalité et vos centres d’intérêts. Alors il est certainement temps de reprendre votre e-image en main.

Les bonnes pratiques pour soigner votre e-réputation

Avant de procéder à d’éventuelles rectifications sur vos comptes réseaux sociaux, car c’est bien là qu’on vous trouve, commencez par faire un état des lieux.

L’audit de votre image

Pour cela : googlisez-vous ! Effectuez une recherche sur les moteurs de recherche en tapant vos noms et prénoms et analysez les résultats notamment dans l’onglet images. Vous pourriez avoir quelques surprises…

Autre bonne solution : créez un compte factice Facebook, Twitter et Instagram et rendez-vous sur vos vraies pages. Là encore, vous pourrez vérifier ce que tout le monde peut voir, et donc ce que votre recruteur potentiel peut voir de vous : photos, vidéos, commentaires, publications, partages…

Vérifiez vos contenus et la confidentialité des comptes

Si vous ne voulez pas vous retrouver embarrassé par une publication ou risquer même d’être mis sur la touche, faites-en un tour complet. Au moins une année en arrière. Car beaucoup d’entre elles méritent certainement d’être supprimées.

Aussi, vérifiez bien les paramètres de confidentialité de vos comptes et limitez l’accès à vos amis uniquement. Exit une visibilité « public » sur Facebook par exemple si vous souhaitez poster des photos de vos dernières vacances au Cap d’Agde.

Soignez votre photo de profil

Votre photo de profil est la première image que le recruteur obtiendra de vous en vous googlisant. C’est elle qui lui permettra de se forger une impression sur vous. Alors autant la soigner. Votre portrait devra vous mettre à votre avantage, en cadrant au niveau du buste. Et puis n’hésitez pas à sourire ! Avoir recours aux services d’un photographe professionnel est encore mieux.

Publiez du contenu approprié

Si vous souhaitez exprimer vos convictions politiques sur les réseaux sociaux, le mieux est de le faire dans des groupes de discussions privés entre amis ou en famille notamment. Il est chaudement recommandé de séparer vie pro et vie privée sur les réseaux sociaux car rien ne s’oublient vraiment sur Internet. Et les groupes permettent également de publier des photos et des vidéos qui ne « regardent que vous » et qui ne termineront pas sur le PC du recruteur.

Créez des comptes orientés professionnel

Vous pouvez vous servir des réseaux sociaux à votre avantage. LinkedIn et Viadeo donnent la possibilité de présenter votre parcours pro, vos compétences, votre niveau d’expérience et d’expertise. Un excellent moyen de vous mettre en valeur.

Vous l’aurez compris, en phase de recrutement, soigner votre image sur les réseaux sociaux est incontournable pour ne pas risquer d’être mis de côté. Alors, à vous de jouer maintenant.

[INFOGRAPHIE] Candidats/recruteurs : qui regarde quoi ?