recruteurs, 2018

Quelles seront les pratiques des recruteurs pour 2018 ?

De quelle manière les recruteurs vont-ils mettre la main sur vous en 2018 ? Quelles seront leurs pratiques ? Quels sont les éléments de votre CV qui plaideront le plus en votre faveur ou à l’inverse qui vous pénaliseront ? Revue d’effectif des tendances et pratiques à retenir pour taper dans l’œil d’un recruteur en 2018.

Les canaux favoris de recherche de candidats des recruteurs

Une étude réalisée par le site spécialisé RégionJob auprès d’un panel de recruteurs et de candidats met en lumière les canaux favoris des recruteurs.

91% des RH utilisent en priorité les sites d’emplois en priorité, devant celui de Pôle emploi ou de l’Apec (77%). Avoir un espace candidat en bonne et due forme sur des sites comme Monster, RégionJob, Indeed ou encore Keljob est donc incontournable. Viennent ensuite :

  • les candidatures spontanées à 73%
  • les réseaux sociaux : 70%
  • les cabinets de recrutement : 45%

Soigner son CV, un impératif pour les recruteurs

L’autre enseignement de l’étude est le temps accordé à la lecture, l’analyse du CV d’un candidat. 52% des recruteurs déclarent ainsi n’accorder pas plus de 30 secondes par CV. Et 22% d’entre eux à peine y passe plus d’1 minute. Autant dire que les candidats devront attacher une importance toute particulière à concevoir un CV clair, lisible, qui mettent en avant leurs compétences et savoir-faire pour retenir l’attention.

D’ailleurs, pour 70% des recruteurs, un CV mal organisé, difficile à lire, impacte très négativement la candidature. Idem pour les fautes d’orthographe qui peuvent même être disqualifiant pour 66% des sondés.

Aussi, pour 2018, la lettre de motivation classique sera en nette perte de vitesse. A peine 7% des recruteurs déclarent y porter de l’attention et la jugent très importante. Le mail, plus concis, plus rapide à lire, est donc à favoriser. D’autant qu’avec les sites d’emplois et leur version mobile, l’envoi d’un CV même seul est de plus en plus apprécié. Pour 15% des recruteurs, la lettre de motivation est même jugée comme n’étant pas du tout importante.

Le savoir-faire primera en 2018

Le temps où les diplômes faisaient la différence dans une candidature est bel et bien révolu ! Car en 2018, le savoir-faire primera plus que jamais. Il est même le critère le plus important pour les recruteurs dans 82% des cas et également celui sur lequel ils ne feront aucune concession. Techniques de vente, négociation, maîtrise de logiciels, process… ce que sait faire un candidat vaudra mieux en 2018 que les diplômes qu’il aura décrochés.

Et selon le principe des vases communicants, alors que les diplômes ne sont plus considérés comme des éléments décisifs, l’expérience terrain le sera bien plus. Des expériences détaillées dans un CV accompagnées idéalement de résultats chiffrés tapera dans l’œil des recruteurs comme facteur n°1 dans 84% des cas.

Suite à la candidature…

Après l’envoi du CV, les recruteurs se lanceront dans le fact checking à propos du candidat. Ils voudront en savoir plus sur lui avant d’éventuellement le recevoir pour un entretien. Des tendances se dégagent :

  • 19% des recruteurs contactent systématiquement les anciens employeurs
  • 85% effectuent une recherche sur Google et les autres moteurs de recherche

Si le fact checking s’avère positif pour le candidat, il devra dans 64% s’attendre à passer deux entretiens. Et pour faire la différence, ce sera en priorité la personnalité qui permettra à un candidat de se démarquer dans 80% des cas. Viennent ensuite la motivation pour 60% et le dynamisme à 48%. Enfin, le process de recrutement sera plus rapide qu’il ne l’était les années précédentes puisqu’il faudra compter au maximum 3 mois contre plus de 5 jusque là.

Et les réseaux sociaux dans tout ça ?

Les pages social media des entreprises et organisations qui recrutent sont utilisées à diverses finalités :

  • communiquer sur les offres en cours pour 81%
  • trouver des candidats dans 75% des cas
  • échanger avec les candidats en répondant à leurs questions pour 32% des sondés