Innover pour recruter : meilleures pratiques de ces entreprises qui buzzent

Les entreprises éprouvent de plus en plus de difficultés à mettre la main sur les bons candidats, sur les profils de personnes qui correspondent aux postes à pourvoir. Les actions traditionnelles de recrutement ont fait leur temps, innover est devenue une nécessité dans un contexte de concurrence féroce : les entreprises se livrent à une guerre acharnée pour s’adjoindre les services des meilleurs candidats. Les recruteurs n’hésitent plus à jouer la carte de l’innovation et de la créativité pour se démarquer. Zoom sur quelques (très) bonnes pratiques.

Récompenser les go-between par un stage de surf !

Les profils d’ingénieurs informatiques sont particulièrement convoités en France, tant par les startups que par les PME ou les grands groupes. Difficile pour un responsable RH d’atteindre ses objectifs de recrutement.

Pour sortir du lot et parvenir à mettre la main sur un ingénieur spécialisé en développement informatique d’interface web, la startup française Smart Grid Energy joue la carte de la cooptation. Son service RH a lancé sur les réseaux sociaux une campagne de comm’ maligne en offrant à toute personne qui rapproche le bon candidat de l’entreprise un stage de surf avec la vice-championne du monde en personne. Un véritable surf camp qui comprend un pack complet transport + hébergement + cours de surf.

Les go-between s’activent et activent leur réseau de connaissances pour dégoter le profil qui correspond aux attentes de la startup. Un procédé efficace à plusieurs niveaux puisque l’entreprise a pu recruter le profil recherché et travailler à son image de marque (jeune, sympa, proche et tendance) par la même occasion.

Investir les réseaux sociaux nouvelle génération

Pour le recrutement, LinkedIn, Facebook, Twitter ou Viadéo sont déjà ultra utilisés par les entreprises qui y diffusent des offres d’emplois par centaines en attendant voire en espérant même que les candidatures arriveront. Cetelem a changé son fusil d’épaule et miser sur Snapchat. Cette marque social media est jeune, plutôt branchée et offre un angle d’attaque moins formel et formaté que les autres.

Un jeu concours y a été lancé pour trouver stagiaires et alternants. Snapchat correspondant évidemment aux personnes issues de la génération Y, qui le plébiscitent au moins tout autant que Facebook. Cetelem a fait tourner un lense du fameux bonhomme vert de la marque. Un lense tout en post-il verts qui permet d’imiter le personnage. Tout le monde est invité à poster sa meilleure imitation sur Snapchat mais aussi sur les comptes Twitter et Facebook de la marque. Le leitmotiv Devenez le nouvel imitateur de Cetelem y étant associé. La marque employeur s’est rendue attractive, visible et sympathique auprès de sa cible et a pu à la fin du concours recevoir les candidatures qu’elle attendait. Ici, la carte des réseaux sociaux a été jouée d’une manière différente mais avec beaucoup d’efficacité.

S’adjoindre les services d’un célèbre groupe de musique

Aujourd’hui, l’entreprise se doit d’être attirante pour atteindre ses objectifs en termes de recrutement. Jaguar, marque prestigieuse d’automobile n’échappe pas à la règle. Elle a brisé les codes de son aspect VIP et select en s’adjoignant les services du célèbre groupe de musique Gorillaz. Un groupe britannique au même titre que Jaguar par ailleurs.

Une application en réalité augmentée  a été spécialement créée pour le process de recrutement. Elle associe aspect ludique et sérieux : les candidats sont invités à assembler toutes les pièces de la Jaguar I-Place via l’appli pour ensuite décoder un ensemble de casse-têtes toujours dans ce système de réalité virtuelle.

Innovant et créatif, le procédé de recrutement a permis à Jaguar d’engranger plusieurs bénéfices : l’image de marque est bonifiée, la visibilité améliorée et le premier round de sélection s’est avéré efficace.

Enfin, l’intelligence artificielle fait désormais partie de l’attirail d’armes de recrutement des entreprises. L’agence de publicité Publicis utilise ainsi Marcel, un assistant personnel doté d’IA, pour détecter sur la toile comme en interne les profils les plus adéquats aux postes à pourvoir.