Les 5 métiers qui recrutent vite et qui payent bien en 2018

En matière de recrutement, certains profils sont plus recherchés que d’autres, certains jobs sont plus convoités par les entreprises. Des postes qualifiés et bien rémunérés. En voici 5 que le cabinet de recrutement Robert Half a défini comme étant porteurs pour cette année 2018.

Directeur de la stratégie de contenu

Le head of brand content ou directeur de la stratégie de contenu est un poste en plein boom en ce moment, porté par la digitalisation tous azimuts des entreprises. Ce pro du storytelling conçoit, orchestre et pilote la stratégie de marque et de production de contenu de son employeur. Il maîtrise les codes du content marketing, de l’inbound marketing, bref du web marketing sous toutes ses coutures. Ses principales missions : développer la visibilité online de l’entreprise, augmenter le trafic du site et des réseaux sociaux pour in fine accroître le nombre de prospects et de clients par et grâce à l’écosystème digital de l’entreprise.

Les niveaux de salaire s’échelonnent de 35K€ par an en début de carrière jusqu’à 85K€ au bout de 10 ans d’expérience.

Contrôleur de gestion dans l’industrie

L’industrie reprend des couleurs en France comme à l’étranger, le digital jouant un rôle majeur dans ce regain de dynamisme. Les entreprises du secteur se développent à bon rythme et le contrôleur de gestion fait partie des postes stratégiques. Il intervient sur un ou plusieurs sites afin de coordonner, manager et paramétrer la production, le supply, les stocks… Il travaille a améliorer la productivité de l’entreprise et sa profitabilité.

Titulaire d’un diplôme orienté gestion et finance ou sortant d’une école de commerce, le contrôleur de gestion débute sa carrière aux alentours de 35 à 40K€ par an jusqu’à plus de 75K€ annuels au bout de 8 années d’exercice.

Assistant Service client

Pour toutes les entreprises qui sont dans une logique BtoC, et ce peu importe leur secteur d’activité, la fidélisation des clients est devenue une absolue nécessité. La concurrence est telle qu’elles cherchent à garder leur client dans leur giron, à leur apporter un niveau de satisfaction toujours élevé. Ne serait-ce que pour une simple raison : il est bien plus rentable de vendre plusieurs produits à des clients fidélisés que de partir à la conquête de nouveaux consommateurs.

C’est dans ce contexte que l’assistant de service client joue une rôle capital. Il est en charge de s’assurer que la relation avec la clientèle est toujours au beau fixe, et si tel n’est pas le cas, il doit trouver des solutions pour résoudre les litiges en douceur.

Les entreprises cherchent à recruter des profils commerciaux issus des filières Bac +2 BTS NRC (Négociation Relation Client) ou MUC (Management des Unités Commerciales). Un poste qui peut évoluer vers plus de responsabilités : manager ou responsable du service client et qui offre un salaire en début de carrière de l’ordre de 23K€ annuel jusqu’à 30 K€ au bout de 5 années d’expérience.

Gestionnaire de paie

Pour le cabinet de recrutement Robert Half, le poste de gestionnaire de paie est en tension, les candidats n’étant pas assez nombreux pour répondre aux besoins en recrutement des entreprises.

Le gestionnaire de paie est issue d’une formation comptable, gestion et finance. Il a à sa charge d’éditer et contrôler les bulletins de paie tout en réalisant en parallèle les tâches administratives et déclaratives qui y sont liées en collaboration avec le service compta de l’entreprise.

Un poste qui paie bien car passées 5 années d’expérience, le gestionnaire de paie gagne entre 30K€ et 35K€ par an.

HR Business Partner

Le HR Business Partner est qualifié de job en or par le cabinet Robert Half, un poste central au sein des entreprises. Il a en charge d’appliquer sur le terrain la politique RH de l’entreprise, de veiller à bonifier la fameuse expérience employée, de lancer des process de recrutements pour répondre aux besoins de son employeur, de conseiller les managers lors de projets de transformation et de réorganisation… Il se distingue cependant du rôle de DRH car il ne conçoit pas la politique RH, il l’applique, la déploie.

Il s’agit d’un profil senior et qui paie donc bien en conséquence : de 50K€ et 85K€ annuel entre 5 et 15 années d’expérience.